Ressources : l’agriculture ACP de nouvelle génération

 

Renforcer les agro-entreprises de nouvelle génération dans les pays ACP à travers la digitalisation

La digitalisation est en train de s’étendre à tous les aspects de l’agriculture dans les pays en développement, transformant et bouleversant au passage la manière dont les denrées alimentaires sont produites, échangées et consommées. Mais les solutions digitales innovantes améliorent-elles les performances, la compétitivité et la rentabilité des agro-entreprises axées sur les agriculteurs dans les pays ACP ? Trente spécialistes se sont intéressés, lors d’un atelier du CTA, à des cas concrets pour tenter de répondre à cette question, en déterminant quelles approches fonctionnent, comment et pourquoi. Les leçons, susceptibles d’être appliquées à plus grande échelle, sont présentées en détail dans cette publication technique du CTA, en anglais.

https://bit.ly/2ILqun0

Supprimer les obstacles qui freinent les start-up agricoles numériques

L’atelier du CTA, « Catalyser les connaissances pratiques pour améliorer l’agribusiness de nouvelle génération dans les pays ACP grâce au numérique », a identifié cinq vecteurs liés pour expliquer les attentes des agro-entreprises lorsqu’elles investissent dans la digitalisation : une réduction des risques, une hausse de la productivité, une efficacité accrue, des décisions améliorées et un meilleur accès aux marchés. Les participants ont fait valoir que les interventions numériques contribuent toutes à l’un ou à plusieurs de ces objectifs, en fonction des besoins et des contextes locaux spécifiques. Un facteur essentiel pour déterminer les solutions efficaces est la viabilité économique des modèles commerciaux utilisés pour créer de la valeur et proposer des services, comme l’explique également ce document, en anglais.

https://bit.ly/2Dp4ivd

Impliquer les jeunes dans les processus politiques relatifs à l’agriculture et aux agro-entreprises

Cette publication soutient que les décideurs politiques des pays ACP devraient nouer un dialogue avec les jeunes pour s’assurer que le cadre politique en vigueur reflète leurs intérêts et rende le secteur agricole plus attirant à leurs yeux. Les politiques, qui associent les jeunes, sont plus susceptibles de les attirer vers l’agriculture, apportant ainsi un certain dynamisme, de la croissance et des transformations à ce secteur. Voici quelques-unes des mesures clés à adopter : mettre en place des plateformes et des mécanismes pour permettre aux jeunes de participer à l’élaboration des politiques et d’avoir accès aux possibilités d’emploi ; élargir et améliorer les processus consultatifs dans les zones rurales ; réexaminer les politiques en vigueur avec les jeunes ; renforcer de manière proactive la participation des jeunes femmes dans les organisations et les institutions rurales ; accroître la capacité des organisations de jeunes à se faire entendre. En anglais.

https://bit.ly/2vh9BZl

Les femmes et la digitalisation de l’agriculture

Les recherches et les statistiques montrent que les femmes représentent environ 40 % de la main-d’œuvre agricole dans la région ACP, et que, même si les femmes contribuent de manière significative aux économies rurales et aux progrès accrus en matière de digitalisation, l’écart entre les hommes et les femmes en ce qui concerne l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC) ne cesse de se creuser. Cela signifie que les agricultrices ont du mal à avoir accès aux informations, aux services et aux produits financiers, ainsi qu’aux marchés, en particulier en zones rurales. Bien souvent, elles sont également exclues de l’élaboration des politiques qui les concernent. Un précédent numéro d’ICT Update apporte un éclairage sur la problématique des femmes et la digitalisation de l’agriculture.

http://bit.ly/2IO4ngF

Supprimer les obstacles qui empêchent les femmes d’avoir accès à la terre

L’atelier du CTA, « Catalyser les connaissances pratiques pour rendre l’agriculture accessible aux femmes dans les pays ACP », a recensé plusieurs facteurs de réussite essentiels pour permettre aux femmes de tirer pleinement profit de l’agriculture : l’accès aux investissements et aux financements ; l’accès aux marchés ; le développement des compétences ; la mise en réseau et le renforcement des capacités ; l’accès aux informations, aux connaissances et aux technologies ; l’accès à la terre ; la suppression des obstacles socioculturels ; une reconnaissance appropriée des femmes dans la société, dans les politiques, via des services ciblés. Cette publication, en anglais, examine le rôle que jouent les systèmes juridiques traditionnels et officiels pour déterminer l’accès des femmes à la terre et à d’autres ressources productives, et recommande certaines réformes politiques pour renforcer la position des femmes dans l’agriculture et les agro-entreprises.

https://bit.ly/2ViPngl

Une agriculture intelligente face au climat qui profite aux agricultrices et aux femmes entrepreneurs

Les participants à l’atelier du CTA sur la mise en place d’une agriculture intelligente face au climat se sont familiarisés avec le cadre « Reach, Benefit & Empower », qui classe les interventions l’inclusion et l’amélioration de la participation des femmes (« REACH »), le bénéfice que les femmes retirent de leurs efforts (« BENEFIT ») et/ou de renforcer la capacité des femmes à faire des choix de vie stratégiques et à concrétiser ces choix (« EMPOWER »).

https://bit.ly/2Zu9F5J

La digitalisation dans l’agriculture intelligente face au climat

Un projet du CTA propose des solutions d’agriculture intelligente face au climat pour les producteurs de céréales et les éleveurs d’Afrique australe grâce à des outils innovants basés sur les TIC et à des partenariats stratégiques. Son objectif : améliorer l’accès aux informations pour les petits agriculteurs menacés par le changement climatique et renforcer les capacités de ceux-ci afin de leur permettre d’adopter concrètement des solutions agricoles intelligentes face au climat.

Pour plus d’informations : https://www.cta.int/fr/projets/agriculture-climat-afrique-australe

Lire la suite

par et

L'innovation est essentielle au succès de l'agriculture dans les pays en développement de la zone ACP. Actuellement, les opportunités – qu'elles soient numériques, techniques ou institutionnelles – se multiplient et encouragent une nouvelle génération de jeunes « agripreneurs » à s'attaquer aux défis du secteur agricole (résilience face au changement climatique, amélioration des moyens de subsistance, etc.).

par

L'avènement de l'ère numérique a ouvert un monde d'opportunités pour l'agriculture. Afin de déployer des technologies efficaces au profit des petits exploitants tout en avançant dans une logique de développement durable, les partenariats et investissements multisectoriels sont cependant essentiels, affirme Michael Hailu. Le directeur du CTA analyse, au cours de cet entretien, les enjeux actuels de la digitalisation dans le secteur.

par , et

Trois jeunes entrepreneurs travaillant dans le secteur de l’agriculture numérique ont appris à leurs dépens que l’offre de solutions technologiques aux petits exploitants agricoles d’Afrique peut se heurter à des obstacles particuliers. Dans cet article, ils partagent quelques-unes de leurs observations et recommandations, et présentent notamment une « stratégie de survie », essentielle selon eux au succès : se diversifier pour ne pas disparaître.

par et

L'agriculture biologique représente une opportunité pour les productrices dans les pays ACP. En effet, elle leur permet d'accéder à des marchés de niche, au niveau mondial, et d'y écouler des produits à forte valeur ajoutée. Amélioration des conditions de vie, levier pour faire évoluer les pratiques au niveau local, impact positif sur l'environnement : deux exemples, aux Samoa et en Jamaïque, vont venir illustrer le potentiel et les séduisants résultats de ces méthodes novatrices.

par et

En matière d'agriculture intelligence face au climat (AIC), l'expérience nous a appris une chose : les services verts, lorsqu’ils sont fournis de manière isolée, sont inefficaces et produisent des résultats très décevants. En revanche, quand ils sont regroupés dans des « forfaits » adaptés aux besoins des agriculteurs, ils favorisent davantage l'adoption de pratiques climato-intelligentes. Plusieurs exemples, tirés de projets initiés par le CTA, viennent appuyer ces observations.

par et

A la faveur d'investissements climato-intelligents à impact, le secteur privé entend combler les insuffisances de financement du développement agricole. Son but ? Atteindre les objectifs de développement durable tout en soutenant une nouvelle manière de créer et de partager la richesse.

Derniers numéros

ICT Update N° 91

L’agriculture ACP de nouvelle génération - Les innovations qui marchent

ICT Update N° 90

Les femmes et la digitalisation de l’agriculture

ICT Update N° 89

Data4Ag - De nouvelles opportunités pour les petits exploitants

ICT Update N° 88

Libérer le potentiel de la blockchain pour l’agriculture

ICT Update N° 87

Données météorologiques pour l'agriculture

Tous les magazines