Leading image

ICT Update N° 75

Faire bouger les choses

Certains numéros d’ICT Update sont parfois allongés pour couvrir des événements spéciaux, comme pour ce numéro et le numéro précédent consacrés à la conférence ICT4Ag, tenue à Kigali (Rwanda) du 4 au 8 novembre 2013. Enfin, ce numéro est spécial parce qu’il marque un changement de cap pour ICT Update, dans la foulée de la conférence ICT4Ag. Nous avons intitulé ce numéro de l’après-conférence « Faire bouger les choses ». 

Une semaine durant, au travers d’exposés, de hackathons, de la journée Plug & Play, des blogues, dans les couloirs et les salles du lieu de la conférence, quelque 475 délégués ont présenté, débattu, réfléchi, innové et réseauté, pour finalement donner naissance à un plan d’action détaillé. Les réactions des participants ont été extrêmement positives et témoignent d’une conférence réussie – ne serait-ce qu’en permettant à un groupe très divers de conjuguer « un domaine très cool, celui des TIC », comme l’a décrit Agnès Kalibata, ministre rwandaise de l’Agriculture et des Ressources animales, « à un domaine pas très cool, celui de l’agriculture ». 

Le véritable succès ne se mesurera toutefois que dans quelques mois, lorsque les délégués feront effectivement « bouger les choses » en concrétisant les points du plan d’action (voyez l’article de nos rédacteurs invités). 

Ce numéro permet également aux trois dirigeants des thèmes de la conférence de nous dire si leurs sessions consacrées aux innovations émergentes, au renforcement des capacités et aux environnements porteurs ont tenu toutes leurs promesses (voyez les trois articles Q&R). Le CTA a en outre dépêché une équipe de gestion des connaissances au Rwanda, formée de Pete Cranston, Chris Addison et Krishan Bheenick, afin de consigner les faits marquants. Vous trouverez trois articles succincts inspirés de leurs résumés.Nawsheen Hosenally du CTA inaugure une nouvelle rubrique régulière, Parole aux jeunes, par un article décrivant l’expérience des jeunes reporters sociaux présents à la conférence. Cette initiative correspond à une volonté constante du CTA d’associer les jeunes aux activités liées aux TIC et à l’agriculture. 

Outre la création de cette nouvelle rubrique, ce numéro d’ICT Update franchit un nouveau cap. Pour marquer sa filiation avec la conférence de Kigali et son prolongement, ICT Update change de nom et devient ICT4Ag, un magazine à l

Dans ce numéro

Making it happen

par et

The ICT4Ag conference held in Rwanda in November 2013 was unique in that it brought together a highly representative body of delegates from the ICT and agricultural sectors.

par

Dady Demby aborde les divers aspects d’un « environnement propice », notamment l’apport d’un équilibre entre financements publics et privés pour bâtir les infrastructures TIC.

par

La session consacrée au « Haut débit » a examiné des moyens innovants de réduire les coûts de connectivité et d’améliorer l’accès à Internet et à d’autres services TIC dans les zones rurales reculées. Parmi les exemples considérés, les fonds de service universel au Pakistan et au Nigeria.

par

Cette session intitulée « Renforcement des capacités, genre et TIC dans l’agriculture » a montré qu’un égal accès des femmes aux TIC profitait aux communautés et qu’il convenait d’associer toutes les parties prenantes, y compris les hommes et la famille au sens large, aux initiatives cherchant à améliorer l’accès des femmes aux TIC.

par

La session consacrée aux « TIC/ apps mobiles pour l'accès aux services financiers et à l'assurance » a dégagé plusieurs leçons qui contribueront à améliorer le développement des services financiers mobiles dans les pays ACP.

par

Ben Addom, coordinateur du thème « Innovations émergentes », évoque le projet de création d’une base de données « vivante » des solutions ICT4Ag.

par

Nawsheen Hosenally inaugure une nouvelle rubrique régulière, Parole aux jeunes, par un article décrivant l’expérience des jeunes reporters sociaux présents à la conférence ICT4Ag.

par

Saskia Harmsen revient sur plusieurs points importants des sessions sur le renforcement des capacités, notamment l’implication des communautés de base et des organisations paysannes.

Ce qui avait débuté en 1998 sous la forme d’une newsletter pour devenir ensuite un feuillet de 8 pages en 2000, s’est finalement mué en un magazine de 16 pages en 2010, assorti de ses propres site web, newsletter et présence sur les réseaux sociaux.

Derniers numéros

Spore N° 90

Les femmes et la digitalisation de l’agriculture

Spore N° 89

Data4Ag - De nouvelles opportunités pour les petits exploitants

Spore N° 88

Libérer le potentiel de la blockchain pour l’agriculture

Spore N° 87

Données météorologiques pour l'agriculture

Spore N° 86

L’agriculture de précision pour les petits agriculteurs

Tous les magazines