Leading image

Data4Ag - De nouvelles opportunités pour les petits exploitants

Dans ce numéro

Les données, vecteur de transformation de l'agriculture au bénéfice des petits exploitants ?

par , , et

La planète comptera 9 milliards d'habitants en 2050. Pour nourrir ces personnes, les défis à relever s'annoncent nombreux. Il sera nécessaire de maintenir une croissance durable dans l'agriculture afin de produire suffisamment d'aliments, tout en travaillant sur les problématiques d'inclusion, de résilience et d'optimisation des ressources numériques. Dans cette optique, les petits exploitants auront un rôle clé à jouer.

Les petits exploitants isolés d’Afrique subsaharienne sont menacés d’exclusion sociale et économique. Aujourd'hui, il existe cependant des solutions : l’innovation numérique et un environnement politique favorable peuvent les aider à sortir de la pauvreté. Pour la Confédération des syndicats agricoles d’Afrique australe (SACAU, Southern African Confederation of Agricultural Unions), la clé du changement réside dans les organisations paysannes.

par

Un projet de profilage numérique agricole est en train de porter ses fruits pour les petits cultivateurs de café en Ouganda. Ce système innovant garantit l'origine du café et leur permet ainsi de vendre leur production à des prix plus élevés. David Muwonge nous décrit cette expérience qui illustre parfaitement le potentiel du géoréférencement comme levier marketing de premier plan.

par

L'agriculture est à nouveau érigée au rang de priorité dans les programmes de développement en Afrique. A ce titre, elle bénéficie du soutien des gouvernements et aimante les investissements du secteur privé. Toutefois, beaucoup de petits exploitants, qui sont pourtant des maillons essentiels dans la transformation actuelle du secteur, ne parviennent pas à en profiter. La cause ? Ils souffrent de leur dispersion, de la trop petite taille des exploitations et d'un manque cruel d'organisation.

par et

Une agriculture guidée par les données pour faciliter l'accès des petits exploitants camerounais au marché ? C'est l'idée mise en exergue par Marc Ghislain Bappa Se et Nestor Ngouambe en prenant pour exemple le projet PIDMA (Projet d'investissement et de développement des marchés agricoles). Selon eux, il est aujourd'hui essentiel de renforcer la capacité des organisations paysannes à exploiter efficacement les informations à disposition afin que les agriculteurs puissent réellement tirer profit de la « chaîne de valeur des données 

par

Comment faire en sorte que la sécheresse ne soit plus une catastrophe pour les petits exploitants agricoles d’Afrique, mais plutôt un risque qu’ils peuvent gérer ? En leur proposant par exemple des produits d’assurance indicielle abordables reposant sur des données satellitaires. Le principe est simple : les conditions climatiques font l’objet d’un suivi en quasi-temps réel et lorsque l’évapotranspiration descend sous un certain seuil, le paiement d’une indemnité est déclenché automatiquement.

par

En Ouganda, un système de gestion basé sur les données spatiales a été conçu pour établir le profil des producteurs de thé et cartographier les parcelles d’Igara Tea Growers Factory (IGTF). Cette initiative, qui a ouvert l'accès des exploitants aux services financiers tout en améliorant le taux de remboursement des emprunts contractés pour l’achat d’intrants, a eu deux effets immédiats : une hausse de la productivité et une diminution radicale de la vente parallèle.

par , , et

L’Afrique est confrontée à une crise de la fertilité des sols de plus en plus sérieuse. Sans une action d'envergure et rapide, le continent va continuer à perdre 3,5 milliards € en nutriments chaque année. Pour lutter contre ce phénomène tout en améliorant la productivité, une fertilisation équilibrée est nécessaire. Comment y parvenir ? L'utilisation de scanners pour sols, qui envoient des recommandations en temps réel aux agriculteurs, pourrait être une partie de la solution.

par , et

L'élevage pastoral est prédominant dans les terres reculées arides et semi-arides du nord du Kenya, des zones constamment menacées par des périodes de sécheresse prolongée. Réduction de cheptel, repeuplement et déplacement des troupeaux sont le quotidien d'éleveurs qui s'adaptent en permanence. En période de crise, ils se trouvent cependant souvent contraints de vendre leur bétail à bas prix.

Ce numéro de ICT Update révèle le pouvoir des petits exploitants agricoles organisés. À travers une série d’études de cas, nous explorons comment les organisations d’agriculteurs peuvent utiliser les données des agriculteurs pour permettre l’accès aux ressources, renforçant ainsi la résilience, la voix ou les moyens de subsistance des petits agriculteurs.

Derniers numéros

Spore N° 90

Les femmes et la digitalisation de l’agriculture

Spore N° 89

Data4Ag - De nouvelles opportunités pour les petits exploitants

Spore N° 88

Libérer le potentiel de la blockchain pour l’agriculture

Spore N° 87

Données météorologiques pour l'agriculture

Spore N° 86

L’agriculture de précision pour les petits agriculteurs

Tous les magazines